La Garde Consulaire

Par la Constitution de l’an VIII et l’établissement du Consulat, la Garde du Directoire avait été appelée à former la Garde consulaire. Un arrêté du 7 Frimaire an VIII (28 novembre 1799) en fixa l’organisation de la manière suivante :
« …la Garde des Consuls sera dorénavant composée de cette manière, à savoir :
Art 1er : – un état-major général. Cet état-major sera également celui de la ville de la place de Paris et celui des Consuls.

  • Une compagnie d’infanterie légère (qui deviendra le corps des chasseurs à pied)
  • Deux bataillons de grenadiers à pied
  • Une compagnie de chasseur à cheval (au lieu d’une compagnie de chasseur à cheval, on créa deux escadrons à deux compagnies)

L’article 2 en fixait l’organisation de l’état-major général qui sera ainsi composé :

  • 1 général de division commandant en chef et inspecteur
  • 1 général de brigade commandant en second
  • 4 aides de camp
  • 1 adjudant-général pour l’administration et le service
  • 8 adjudants supérieurs dont 4 chefs de brigade et 4 chefs de bataillon ou d’escadron
  • 6 adjoints aux adjudants-généraux
  • 1 commissaire-ordonnateur
  • 1 commissaire de guerre
  • 1 quartier-maître trésorier, chef de bataillon ou d’escadron
  • 50 musiciens dont 1 chef et un sous-chef, 25 à pied et 25 à cheval
  • 2 écrivains.

* Bonaparte n’était pas, en théorie, partisan des corps d’élite. Il regardait cette création comme « un sacrifice fait à la majesté de son vaste empire et aux intérêts de ses vieux soldats » Lettre à Joseph du 22 avril 1808

 

 

 

 

Les vidéos de jft886 sur Dailymotion

 

mai 2017
LMMJVSD
« Jan  
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Derniers articles publiés

Articles les plus lus

Copyright © 2010 Origin Info System.