Septembre 2014

Le mot du secrétaire Septembre 2014

Gazette N°96

Chers Lecteurs,
campagne2Nous voici et ce pour la seule et unique fois de ce millénaire au numéro 96 de notre gazette bimensuelle. 95 numéros nous séparent du tout premier qui s’est perdu aux oubliettes des grands « quotidiens bimensuels ».
Deux mois d’été se sont écoulés et nous sommes presque tous rentrés de congés pour ceux qui en eurent évidemment. L’été est quasiment mort ! Vive quasiment l’automne !
Les pommes de terre se rentrent. Les blés sont aussi fauchés que nous. Les cuves à fuel font le plein. Les remises à bois voient de nouveaux stères prendre place. Les maïs font huit mètres de haut à force de pluie. Les cucurbitacées commencent à prendre forme dans les jardins. Ils présagent déjà qu’Halloween se profile à l’horizon. Tout indique donc que la nature se prédispose à faire le lit de l’été et à l’enterrer bel et bien. De toute façon, des étés comme celui de cette année sont à oublier avec ses vingt jours de pluie en juillet et en août. « Aux chiottes l’été 2014 ! » Pourra dire « ’homo touristicus ».
Mis à part ces considérations météoro-illogiques, pour la deuxième année consécutive, nous sommes allés à Erstein pour participer à un défilé festif traditionnel. Toujours haut en couleur et formidablement bien organisé à tour de rôle par une association ersteinoise. Cette année, c’était le tour du « Basket-Club d’Erstein » (BCE) de mettre la main à la pâte. Dans les pages de notre journal figure donc un article afférent à l’événement. Normalement, il doit déjà être en ligne sur notre site. C’est José qui gère. Mais comme il est parfois adepte de la procrastination, il se peut qu’une parution tarde. C’est aussi vrai pour moi qui souffre également de « flemmites » chroniques et aiguës. J’ai souvent du mal à faire des haltères avec mon stylo. Des années d’entraînement n’ont fait de moi qu’un athlète de bas niveau.
Ensuite, un autre événement traditionnel nous échoit, celui de Neuf-Brisach. C’est la troisième fois que nous y faisons une apparition sous les murs de la citadelle..
Puis, nos efforts et nos investissements commencent à porter leurs fruits puisque trois invitations nous sont parvenues pour commémorer la Grande Guerre.
L’une au 15-2 de Colmar, chez les fameux « Diables rouges » qui s’illustrèrent au Vieil-Armand notamment. L’autre à Saint-Louis (dans le 68, hein, pas dans le Missouri aux USA !) pour commémorer le 11 novembre jour de la Saint-Martin d’ailleurs*.
Les bicentenaires touchent à leur fin et se termineront définitivement l’année prochaine, fin août avec la bataille de la Souffel, à l’ouest de Strasbourg. La batterie y sera normalement conviée par les organisateurs. Ensuite, il faudra attendre 2021, le 5 mai à 17 heures 49, pour se souvenir de la mort de l’Empereur déchu. Ne viendront plus que les bicentenaires des commémorations. Nous ouvrirons nos calendriers pour bien d’autres manifestations alors et nous aurons le temps d’y penser.

Campagne

 

 

 

 

Les vidéos de jft886 sur Dailymotion

 

mars 2017
LMMJVSD
« Jan  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

Derniers articles publiés

Articles les plus lus

Copyright © 2010 Origin Info System.